Soutien operationnel de la mission Galileo

Galileo est conçu pour fournir aux utilisateurs du monde entier des services de navigation et de synchronisation avec une précision de positionnement en temps réel sans précédent. Le système Galileo entièrement déployé compte 24 satellites opérationnels et 6 satellites de réserve. L’exploitation et le contrôle de la mission constituent un défi de taille qui exige un logiciel opérationnel capable de créer et d’automatiser les différentes procédures impliquées dans une mission aussi complexe.
Galileo

Le système MOIS (Manufacturing and Operations Information System) contribue aux procédures de contrôle de vol de Galileo, y compris l’automatisation de l’exportation vers les systèmes de contrôle. Le logiciel optimise les processus de préparation et d’exécution de la mission Galileo, allant de la fabrication des satellites jusqu’à leur surveillance et contrôle après le lancement.

« MOIS garantit le respect des exigences de haute qualité de la mission Galileo », explique Karim Zidoune, ingénieur MOIS. Avec les ingénieurs MOIS du Groupe RHEA, Daniel Diaz, Rahul Nair et Wolfgang Heinen, Karim Zidoune est chargé d’optimiser le logiciel et de veiller à ce que les procédures de vol des satellites Galileo se déroulent au mieux afin que l’équipe en charge des opérations puisse se concentrer sur le succès de la mission.

L’équipe a récemment sorti la version 5.5.0 de MOIS. Cette nouvelle version est compatible avec Microsoft Office Professional Plus 2016 et Visio Standard 2016, et inclut un nouvel outil pour automatiser la préparation des bases de données opérationnelles et le processus de validation. D’autres fonctionnalités de MOIS ont aussi été actualisées pour Galileo, telles que les fonctionnalités d’exportation et d’importation de séquences opérationnelles, l’exportation vers PLUTO et la procédure d’impression dans MOIS Publisher.

« Ces nouvelles extensions pour Galileo feront gagner à l’équipe un temps et des efforts considérables, en particulier dans le domaine de la préparation des bases données opérationnelles », a ajouté K. Zidoune. MOIS a contribué à plus de 100 missions spatiales et est utilisé comme standard par l’agence spatiale européenne (ESA) et d’autres agences spatiales nationales ainsi que par de grandes industries de construction d’engins spatiaux.

20 ANNÉES D’ORCHESTRATION DU SUCCÈS DES MISSIONS SPATIALES

Optimise les processus impliqués dans la préparation, l’intégration, la validation et les opérations des missions spatiales.