Posted 18 juin 2020 in Blogue, Espace, Sécurité.

Accès exclusif au teaser d’OPENSPACE 26

Comme leur nom l’indique, les infrastructures nationales critiques, y compris leurs composants numériques, doivent être protégées. Les centres d’opérations de sécurité (security operations centres, ou SOC) agissent à titre de systèmes de défense essentiels pour ces composants numériques, qu’ils soient mis en œuvre de façon autonome pour une seule entreprise ou sous forme de service pris en charge par une tierce partie. Il convient toutefois de se poser les questions suivantes : qu’entend-on exactement par « infrastructures nationales critiques », surtout lors de périodes exceptionnelles comme la pandémie que nous vivons actuellement, dans quelle mesure sont-elles vulnérables aux cyberattaques et pourquoi est-il si important de les protéger?

La plupart des pays regroupent les infrastructures nationales critiques en secteurs, comme les suivants : produits chimiques, site nucléaire civil, communications, défense, services d’urgence, énergie, finances, alimentation, gouvernement, santé, espace, transport et eau. Bon nombre de ces secteurs sont ensuite divisés en sous-secteurs – comme le transport, qui comprend les routes, le transport ferroviaire, le transport aérien et le transport maritime – et ils sont constitués d’un ensemble d’organisations de grande et de petite envergures issues tant du secteur public que du secteur privé.

Toute perturbation, dégradation ou perte d’une infrastructure nationale critique aura des répercussions sur certains aspects de la capacité d’un pays à fonctionner normalement. Cela pourrait correspondre à la perte des services publics ou de notre capacité à communiquer ou à répondre à des incidents importants à l’échelle nationale, ou à une érosion de l’activité commerciale. Par définition, cette situation aura un effet, direct ou indirect, sur le pays. Voilà pourquoi les infrastructures nationales critiques doivent être entièrement protégées en tout temps – y compris contre les cyberattaques.

[… continuez la lecture sur OPENSPACE]

 

Front cover of openspace 26 magazine - technologies of the future

 

Vous voulez consulter la suite de l’article?

Abonnez-vous pour recevoir le magazine OpenSpace dès sa sortie !