Construire un avenir résilient et durable pour la Terre

Accélérer l'adoption du Cloud par l'entremise du projet Open Cloud for Research Environment (OCRE). OCRE accueille le 3e atelier sur la collecte des exigences le 14 mai 2019.

Le projet Horizon 2020 organisera une session intitulée « Free Commercial EO Services for European Research : Requirements Gathering » lors du symposium Living Planet (Planète vivante) qui s'est tenu à la Metallica Agora de Milan, Italie.

Les séances permettront aux scientifiques de comprendre comment profiter de vouchers cloud OCRE. Les scientifiques présenteront leurs dernières découvertes sur l'environnement et le climat de la Terre à partir de données satellitaires et se concentreront sur le rôle de l'observation terrestre dans l'édification d'une société durable et résiliente.

Deux membres du Groupe RHEA, Alessandro Scremin, Data Hub Exploitation Service System Engineer, et Antonio Romeo, Exploitation Platform Engineer, présenteront cet atelier pour le compte du Groupe RHEA.

Pour plus d'informations sur cet événement, visitez la page OCRE.

Open Cloud

OCRE - Clouds ouverts pour les environnements de recherche

OCRE est un projet Horizon 2020 financé par l'Union européenne. Lancé en janvier 2019, il accélérera l'adoption du cloud dans la communauté européenne de la recherche et de l'enseignement, en réunissant les fournisseurs de cloud, les organisations d'observation terrestre et la communauté de la recherche et de l'enseignement en Europe au travers d’accords de services prêts à l’emploi

Les services cloud et les services à base d’observation terrestre offrent à la communauté des chercheurs européens une mine d'outils puissants. Toutefois, pour de nombreux chercheurs, ceux-ci restent actuellement hors de portée, tant les services appropriés son difficiles à trouver et à sélectionner.

Le projet OCRE répondra à cette problématique en lançant un appel d'offres paneuropéen et en établissant des accords-cadres avec des fournisseurs de services cloud qui répondent aux besoins spécifiques de la communauté des chercheurs. Les institutions gagneront ainsi du temps en évitant de mener elles-mêmes ce processus complexe.

Plus de 10 000 institutions pourront consommer directement ces offres avec des accords prêts à l'emploi par l'entremise du catalogue de services European Open Science Cloud (EOSC).

Composition du consortium

Le projet OCRE (un élément important du succès de l'EOSC) est un consortium composé de l'association GÉANT (coordinateur), du CERN, de RHEA et de Trust-IT.

  • GÉANT interconnecte les réseaux nationaux de recherche et d'enseignement (NREN) européens pour atteindre des milliers d'institutions de recherche et d'enseignement, permettant ainsi à OCRE d'offrir aux fournisseurs de services une voie de livraison directe.
  • Le CERN, le laboratoire européen de physique des particules, établira plusieurs groupes d'acheteurs en rassemblant des organisations de différentes disciplines de recherche pour consommer les résultats du projet OCRE.
  • RHEA soutiendra l'acquisition de services d'observation terrestre. Grâce à SixSq, RHEA fournira la plateforme technique permettant de gérer et de suivre l'adoption du cloud. 
  • Trust-IT favorise l'échange d'informations entre un large éventail d'intervenants et dirigera la diffusion et la promotion d'OCRE et du portefeuille de services disponible. EARSC et Evenflow participent au projet en tant que sous-traitants de Trust-IT.

Calendrier OCRE

Au cours du premier semestre 2019, OCRE recueillera les besoins de la communauté des chercheurs et les avis des fournisseurs de services cloud. L'appel d'offres paneuropéen devrait débuter en octobre 2019 et les services devraient être disponibles début 2020. L'appel d'offres comprendra :

  • Des offres de services cloud sous la forme d’Infrastructure as a Service (IaaS), Platform as a Service (PaaS) et Software as a Service (SaaS).
  • Des services d'observation terrestre s'appuyant sur les plateformes DIAS (Data and Information Access Services) de l'Union européenne, où sont stockées les données des satellites Sentinelle du programme Copernicus.

Les fournisseurs retenus feront partie intégrante du catalogue de services EOSC et se connecteront au réseau de données GÉANT et aux systèmes d'authentification unique (SSO) de la communauté, ce qui les placera au cœur de l'écosystème TIC de la communauté.

La Commission européenne distribue à parts égales des fonds entre les services cloud et d’observation terrestre. Ces fonds sont disponibles jusqu'à la fin du projet en décembre 2021. Les fonds de la Commission sont distribués à des chercheurs individuels sélectionnés par les institutions partenaires, les instituts de recherche et les groupes d'acheteurs, qui bénéficieront du cofinancement. À ce jour, EURODOC, l'Institut Marie Curie et le projet EOSC-Hub ont été sélectionnés pour identifier un premier lot d'utilisateurs bénéficiaires d'une partie de ces fonds en 2019.

Rôle du Groupe RHEA

En tant que responsable de la collecte des besoins des utilisateurs en matière d'observation terrestre, le Groupe RHEA :

  • organisera des webinaires et des ateliers sur les besoins des utilisateurs ;
  • soutiendra l'Association européenne des entreprises de télédétection (EARSC) dans la promotion du projet et la collecte des avis des fournisseurs de services d'observation terrestre ;
  • aidera GÉANT en préparant et en dirigeant les appels d'offres pour l'acquisition de services d'observation terrestre ;
  • fournira une plateforme commerciale technique développée par SixSQ pour la fourniture et le suivi des vouchers. La plateforme permettra aux utilisateurs de gérer le cycle de vie des vouchers (création, affectation, consommation, expiration) et de créer des rapports d'utilisation.

Suite aux appels d'offres, le Groupe RHEA continuera à promouvoir les services d'observation terrestre d'OCRE et à soutenir GÉANT dans ses relations utilisateurs avec les fournisseurs de services d'observation terrestre. La plateforme commerciale technique sera opérationnelle à partir du premier trimestre 2020 jusqu'à la fin du projet en décembre 2021.

Vous avez manqué le dernier webinaire ? Visionnez la vidéo ici