Posted 15 février 2021 in Nouvelles, Sécurité.
  • RHEA Inc., une entreprise du Groupe RHEA basée au Canada, a entamé une collaboration unique avec l’Université Ryerson dans le but de mettre les installations de cybersimulation Catalyst à la disposition d’entreprises, de ministères gouvernementaux et de partenaires universitaires du Canada.
  • Le nouveau système de cybersimulation sera hébergé au centre Rogers Cybersecure Catalyst de l’Université et se servira des services et solutions de RHEA pour améliorer l’écosystème de cybersécurité et aider à protéger et à sécuriser les organisations.

RHEA Inc. a entamé une collaboration unique avec l’Université Ryerson au Canada dans le but de créer le système de cybersimulation Catalyst, une installation de pointe pour la formation et les essais cybernétiques. Basé dans le centre national d’innovation et de collaboration en matière de cybersécurité de l’Université, le Rogers Cybersecure Catalyst, le système offrira ses services partout au Canada, améliorant l’accessibilité aux installations de cybersimulation et à la formation.

Le centre Rogers Cybersecure Catalyst, un organisme sans but lucratif détenu et exploité par l’Université Ryerson, a pour but de résoudre des problèmes critiques en matière de cybersécurité et de saisir de nouvelles occasions. S’appuyant sur les solutions de pointe de RHEA en matière de cybersécurité, le système de cybersimulation Catalyst fournira une vaste gamme d’applications et de services pour appuyer le secteur en pleine expansion de la cybersécurité. Il permettra aux étudiants, aux experts, aux chercheurs et aux entrepreneurs d’effectuer des exercices de formation, de tester des produits, d’entreprendre des recherches en cybersécurité et de perfectionner leurs compétences afin de se préparer à lutter contre les cyberattaques en situation réelle, le tout en toute sécurité dans des environnements jumeaux numériques d’émulation.

« Chez RHEA, nous sommes extrêmement heureux de faire partie de cette collaboration unique avec l’Université Ryerson », affirme Yves Metten, vice-président directeur de RHEA Inc. Au cours des 10 dernières années, nous avons mis au point une gamme de solutions et de services en matière de cybersécurité dans le but d’aider les organisations à lutter et à se protéger contre les cyberattaques. Certains de nos employés détiennent plus de 30 ans d’expérience dans le domaine, ce qui vient renforcer notre mission, soit de favoriser la résilience de la société au moyen d’innovations d’ingénierie sûres et fiables. Surtout, lorsqu’il est question de formation en cybersécurité, nous savons qu’il n’est pas suffisant d’adopter une approche exclusivement théorique; les apprentissages pratiques dans une installation de cybersimulation, comme celles que nous utilisons au Canada et en Europe, sont essentiels.

« Des cyberattaques surviennent tous les jours. Pour l’ensemble des organisations, mais aussi des individus, il ne s’agit plus de savoir si de telles attaques auront lieu, mais plutôt à quel moment elles se produiront. Les cybercriminels sont impitoyables, et les délits informatiques comptent maintenant parmi les cinq risques les plus importants pour une organisation. RHEA offre à ses clients des services et des solutions de cybersécurité à la fine pointe de la technologie.

« L’Université Ryerson a choisi de s’associer à RHEA dans le cadre du projet de cybersimulation du centre Rogers Catalyst pour plusieurs raisons, parmi lesquelles la flexibilité et l’agnosticisme technologique de sa plateforme. En outre, l’accès à des scénarios existants et la possibilité d’en créer de nouveaux, en plus de la capacité de combiner les TI aux technologies d’exploitation sur une même plateforme au moyen de la fonction d’intégration du matériel, ont fait de CITEFTM la solution de prédilection. »

RHEA détient deux centres de formation en cybersécurité, un à Redu, en Belgique, et l’autre à Gatineau, au Québec, qui offrent des formations théoriques et pratiques sur la façon de lutter contre les cyberattaques. Ces installations permettent aux organisations de reproduire avec exactitude leur infrastructure afin de simuler des scénarios réels de cyberattaque dans un environnement jumeau numérique, offrant ainsi une formation expérientielle plus générale pouvant mener à l’élaboration de plans d’intervention en cas d’incident.

Personne-ressource pour les médias : i.roels@rheagroup.com