Le Groupe RHEA lance une nouvelle version de sa plateforme de conception simultanée CDP4®

L’équipe de développement du Groupe RHEA a procédé au lancement d’une nouvelle version de CDP4MD, la nouvelle génération de la plateforme de conception simultanée de l’entreprise. Cette nouvelle version est dotée d’un nouveau composant clé et contient des mises à jour importantes pour l’application de bureau et le serveur CDP4 existants.

Dernier ajout à la suite d’outils CDP4, l’éditeur par lot CDP4 est une application en ligne de commande généralement utilisée par les experts de la plateforme et les administrateurs de modèles pour exécuter des opérations de masse sur un modèle.

Cette nouvelle version apporte également des mises à jour à CDP4-SDKJ, la trousse de développement logiciel Java réalisée dans le cadre du projet Digital Engineering Hub Pathfinder, en collaboration avec l’Agence spatiale européenne (ESA). La mise à niveau de l’application de bureau CDP4 inclut aussi une amélioration de la performance et de la stabilité de la plateforme et introduit de nouvelles fonctionnalités, parmi lesquelles un tableau de bord, un processus de vérification semi-automatisé du cahier des charges afin de vérifier la conformité de la conception et un service d’archivage permettant de partager des fichiers par l’entremise d’un système virtuel de fichiers propre à CDP4. Un service de soutien pour le système d’archivage des fichiers et une performance accrue figurent parmi les améliorations apportées aux services Web de la plateforme CDP4.

« La plateforme CDP4 s’avère extrêmement utile pour aider les équipes à accélérer l’exécution de projets de conception et d’ingénierie complexes et à réduire les coûts en favorisant le travail simultané », a expliqué Sam Gerene, chef de l’unité commerciale SEMT au sein du Groupe RHEA.

« L’ajout de l’éditeur par lot et l’amélioration d’autres aspects de la suite d’outils rendent la plateforme encore plus performante. De plus en plus, nous voyons que les secteurs industriels explorent les possibilités offertes par la conception simultanée. Ces secteurs, de même que les utilisateurs actuels de la plateforme CDP4, sauront profiter des changements apportés. »

Les nouvelles mises à jour en détail

Le nouvel éditeur par lot CDP4 permet l’exécution d’opérations de masse sur un modèle, par exemple l’ajout de nouveaux paramètres d’un type donné à tous les blocs fonctionnels, la création d’un abonnement pour tous les paramètres d’un type donné ou le changement de la propriété d’un grand nombre de paramètres. (Explorez une liste plus vaste d’options sur le référentiel GitHub de l’éditeur par lot)

CDP4-SDKJ, la trousse de développement logiciel Java, a été élargie de façon à supporter l’écosystème Ecore. Elle supporte dorénavant les intégrations d’outils propres à un domaine avec des applications basées sur l’infrastructure EMF (Eclipse). Ce développement a été réalisé dans le cadre du projet Digital Engineering Hub Pathfinder, en collaboration avec l’ESA, Open Engineering, Astos Solutions et OHB. Ce projet vise à créer des intégrations d’outils propres à un domaine pour l’écosystème E-TM-10-25, axé sur l’utilisation de normes interopérables pour le secteur spatial. Cette initiative permet l’intégration des outils suivants :

  • Capella
  • MagicDraw – SysML
  • Enterprise Architect – SysML
  • STEP-TAS, pour supporter l’intégration avec ESATAN-TMS
  • STEP-AP244 (STEP 3D CAD)
  • CATIA v5
  • EcosimPro
  • MATLAB
  • ASTOS

L’application de bureau CDP4 a également été mise à niveau afin d’inclure une amélioration de la performance et de la stabilité et de corriger certains bogues. Elle introduit aussi de nouvelles fonctionnalités, parmi lesquelles :

  • Un tableau de bord – Voyez comment la valeur d’un paramètre de conception évolue au fil du temps. Cette fonctionnalité s’avère un outil précieux pour suivre l’évolution d’une conception.
  • Une vérification du cahier des charges – Grâce à un processus de vérification semi-automatisé du cahier des charges, il est possible de lier aux paramètres de conception les « contraintes paramétriques » attachées au cahier des charges. Les utilisateurs peuvent désormais utiliser la plateforme CDP4 pour vérifier si les contraintes sont respectées, et ainsi profiter d’un moyen simple et direct pour établir factuellement la conformité (ou la non-conformité) de la conception.
  • Un archivage des fichiers – Téléversez et téléchargez des fichiers vers le système virtuel de fichiers CDP4 ou à partir de celui-ci, et partagez-les avec votre équipe.

Les services Web de la plateforme CDP4 ont également été améliorés, et offrent désormais des outils de soutien pour le système d’archivage des fichiers et une performance accrue. Ainsi, alors que la version précédente de ces services Web ne fonctionnait qu’avec PostgreSQL 9.6, la nouvelle mouture supporte aussi PostgreSQL 10, 11 et 12. Dans le futur, les services Web de la plateforme CDP4 seront en mesure de supporter plus rapidement les nouvelles versions de PostgreSQL.