La technologie satellitaire au secours des fermiers ougandais

Le service de mitigation des sécheresses et inondations (Drought and Flood Mitigation Service - DFMS) a comme objectif la préservation du travail agricole en Ouganda. Nous avons rencontré Andrea Orler, développeur de logiciels junior pour DFMS qui a récemment visité l’une des régions les plus affectées par les changements climatiques pour mieux comprendre les besoins de la communauté agricole.

Lorsqu’il s’agit de faire face aux effets des changements climatiques et de sauver les investissements agricoles, il est essentiel d’améliorer les prévisions météorologiques. La région ougandaise de Karamoja est l’une des plus touchées par les changements climatiques, souffrant en alternance de longues périodes de sécheresse imprévisibles suivies de brusques inondations. Les prévisions météorologiques sont donc un défi majeur dans ce pays où 80 % de la population vit de l’agriculture.

Afin de comprendre les besoins des fermiers et l’infrastructure nécessaire, l’équipe DFMS a rencontré en juin dernier des fonctionnaires et des fermiers vivant dans les districts de Moroto, Napak, Kotido et Abim, où seulement environ 10 % de la population vit en milieu urbain. La grande majorité de la population est dispersée dans les zones rurales et organisée en petites communautés dont la survie dépend essentiellement de leur production agricole. Ces communautés sont souvent éloignées et reliées de manière inadéquate à la principale ville. 

Karamoja Region

« Nous avions l’opportunité de visiter les communautés fermières et de constater par nous-mêmes comment le projet DFMS était susceptible d’améliorer la vie des fermiers ougandais en aidant à planifier la saison et en évitant ainsi de gaspiller les graines qui assurent leur subsistance », a expliqué A. Orler. « En écoutant les fonctionnaires locaux et les fermiers nous expliquer leurs problèmes, nous avons pu mieux comprendre les défis auxquels ils sont confrontés et, dès lors, mieux adapter le service final à leurs besoins », a-t-il ajouté.

Un des principaux problèmes de la région est l’imprévisibilité de la météo. Jadis, les fermiers étaient habitués aux cycles des pluies qui assuraient des précipitations régulières au cours de certains mois. Durant la dernière décennie, cela n’a pas été le cas : les saisons des pluies ne sont plus aussi régulières qu’avant et changent d’une année à l’autre. « Les fermiers nous racontent que cette saison, ils ont planté en mai et en juin, supposément des mois pluvieux. Les deux fois, le manque de précipitations a toutefois empêché les plantations de pousser et a ruiné toute la récolte.

Local farming community

De meilleures prévisions grâce aux données d’observation terrestre

Actuellement, les fermiers reçoivent les prévisions météo par la radio. Ils ont cependant tendance à utiliser leurs méthodes indigènes pour prédire les précipitations. À la différence des prévisions météorologiques actuelles, le service DFMS fournit des prévisions locales à l’échelle d’une paroisse, et donc des données plus spécifiques et précises. Le projet utilise des images satellites qui intègrent les données météorologiques et hydrologiques pour fournir un ensemble large et complet d’informations agricoles qui sont ensuite communiquées aux fermiers.

« Le voyage a été très utile car il a souligné les défis structurels à relever : donner confiance dans les prévisions météo, distribuer les informations aux bureaux agricoles de district et pallier l’absence d’infrastructure de réseau et les taux élevés d’illettrisme. Nous sommes revenus avec la certitude d’être sur la bonne voie. Nous sommes motivés pour l’avenir, car nous savons que nous pouvons avoir un impact important sur la vie quotidienne des Ougandais », a-t-il dit en conclusion. »

Le projet fait partie du programme de partenariat international (IPP) de l’agence spatiale du Royaume-Uni, un programme de 152 millions de livres sterling sur 5 ans. Il a été mis en place pour financer des partenariats entre les experts spatiaux britanniques et des gouvernements et organisations de pays émergents et en voie de développement afin de leur apporter des bienfaits durables, autant économiques que sociétaux.

DÉCOUVREZ LA TECHNOLOGIE SATELLITAIRE QUI FAÇONNERA NOTRE AVENIR