Renforcer la cyberdéfense proactive dans l'Union européenne

Le projet ECHO fournira une approche organisée et coordonnée pour renforcer la cyberdéfense proactive dans l’Union européenne grâce à une collaboration multisectorielle réelle et efficace. Le projet a été officiellement lancé le 25 février 2019 dans la salle de conférence de l’Académie militaire royale de Belgique, au milieu de présentations de représentants des agences de l’UE et de l’industrie.

Le projet ECHO (Réseau européen de centres de cybersécurité et centre de compétences pour l’innovation et les opérations) est l’un des quatre projets pilotes lancés par la Commission européenne et visant à établir et à gérer un réseau de compétences en matière de cybersécurité. Le projet a été officiellement lancé le 25 février 2019 dans la salle de conférence de l’Académie militaire royale de Belgique, au milieu de présentations de représentants des agences de l’UE et de l’industrie.

Le projet ECHO fournira une approche organisée et coordonnée pour renforcer la cyberdéfense proactive dans l’Union européenne grâce à une collaboration multisectorielle réelle et efficace.  Le projet implique déjà 30 partenaires de l’Est à l’Ouest de l’Europe, et engage activement de nouveaux partenaires soucieux de contribuer à la résilience de l’UE en matière de cybersécurité et d’atteindre les objectifs de collaboration.

Dans le cadre de ce projet, les partenaires d’ECHO développeront, modéliseront et démontreront un réseau de recherche et de compétences en matière de cybersécurité, avec un centre de recherche et de compétences au centre.  Alors que les entreprises technologiques sont confrontées à une vision fragmentée des exigences en matière de sécurité dans tous les secteurs industriels et à la fragmentation des politiques nationales en matière d’essais et de certification de sécurité, le projet ECHO fournira un modèle adaptatif pour le partage d’informations et la collaboration entre le réseau de partenaires et les agences associées.

cyberecho

Le principal objectif du projet est d’organiser et d’optimiser les efforts actuellement fragmentés en matière de cybersécurité dans l’UE.  Le pôle central de compétences servira de point focal pour le cadre d’évaluation multisectoriel d’ECHO permettant l’analyse et la gestion des dépendances multisectorielles en matière de cybersécurité, notamment :

  • Élaboration de feuilles de route technologiques pour la cybersécurité ;
  • Création d’un système de certification ECHO en matière de cybersécurité, aligné sur les efforts actuels de l’UE ;
  • Mise en place d'un système d’alerte précoce ECHO ;
  • Exploitation d’une fédération de champs de pratique cyber ECHO ;
  • Mise en œuvre du cadre de cybercompétences ECHO, avec du matériel de formation et des activités de formation ;
  • Gestion d’une collection croissante d’engagements de partenaires.

 

cyberecho

Grâce à un plan de travail de 48 mois, des résultats significatifs contribueront à améliorer l’état de la résilience de la cybersécurité dans l’UE.  Ces événements importants comprennent :

  • Premiers résultats du cadre d’évaluation multisectoriel d’ECHO au début de 2020, avec des possibilités identifiables d’amélioration intersectorielle de la cybersécurité ;
  • Déploiement de démonstrations opérationnelles du système d’alerte précoce ECHO et du programme fédéré de champs de pratique cyber ECHO d’ici la mi-2021, offrant ainsi des capacités à valeur ajoutée aux partenaires et aux organisations associées.
  • Lancement de démonstrations de scénarios multisectoriels au milieu de l’année 2021 impliquant des solutions technologiques aux défis de la cybersécurité dans les secteurs primaires des soins de santé, du transport maritime et de l’énergie en tant qu’infrastructures critiques, et incluant les secteurs connexes ;
  • Évolution, amélioration et adaptation continues des résultats des projets tout au long de 2022

L’impact d’ECHO sera considérable. ECHO apporte une gouvernance durable pour un réseau de compétences en matière de cybersécurité, renforçant ainsi la cybersécurité du marché unique numérique à travers l’UE. ECHO offre des possibilités d’engagement à centres multiples aux nouveaux partenaires des agences, des industries et des universités de l’UE. L’approche ECHO permettra d’assurer la résilience des capacités pour sécuriser l’économie numérique européenne, les infrastructures, la société et la démocratie.

Grâce au partage collaboratif d’informations, ECHO fournira des connaissances actualisées sur les défis, les risques potentiels et les menaces en matière de cybersécurité, ainsi que des démonstrations de solutions tournées vers l’avenir qui contribueront à une meilleure compréhension de la base de référence en matière de cybersécurité et favoriseront une utilisation plus efficace des capacités de l’UE en matière de cybersécurité. En fin de compte, ECHO renforcera les capacités des parties prenantes en améliorant leur état de préparation et leur capacité de résilience.

Pour concrétiser la vision d’ECHO en Europe, ECHO comprend 30 partenaires de 15 pays membres de l’UE plus l’Ukraine, représentant 13 centres de compétence existants en matière de cybersécurité et comprenant cinq instituts de recherche dans le domaine de la cybersécurité, onze grandes entreprises, quatre PME et dix universités de haut niveau en cybersécurité, dont des experts en facteurs humains, en questions juridiques et éthiques et en communication.

Le projet ECHO est dirigé par le coordinateur du projet, le professeur Wim Mees de l’Académie royale militaire de Belgique.  Il est épaulé par un conseil de gestion de projet et un ensemble de leaders fonctionnels garants du succès du projet.  Ces chefs de file comprennent un coordinateur de la mise en œuvre du projet (Matteo Merialdo du Groupe RHEA) ; un coordonnateur de la gestion scientifique et technique (le Dr. Nikolai Stoianov de l’Institut de défense bulgare) ; un coordinateur de l’innovation et de l’exploitation multisectorielle (Douglas Wiemer du groupe RHEA) ; et un coordinateur de gestion de la qualité et des données (Tiago Carvalho de VisionSpace Technologies).

 

Pour plus d'informations sur ECHO ou pour contacter le projet, vous pouvez utiliser divers médias sociaux :