Posted 2 novembre 2022 in Actualités, Conception simultanée, Espace, Ingénierie.
  • RHEA Group s’est vu confier un contrat par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour définir, concevoir et développer un système d’information visant à favoriser sa transition vers des processus et systèmes numérisés.
  • La nouvelle plateforme en ligne Product Assurance Database Management System as a Service (PASaaS) comprendra plusieurs modules destinés à soutenir les processus d’assurance et de sécurité des projets.

RHEA Group s’est vu confier un contrat de trois ans par le département Assurance produit et Sécurité (TEC-Q) de l’ESA pour mettre au point une nouvelle plateforme d’assurance produit dans le but de soutenir ses processus d’assurance produit et de sécurité (PA&S). La plateforme PASaaS hébergera six outils autonomes sur mesure de l’ESA au sein d’une application open source centralisée, ce qui permettra à l’Agence de gérer plus efficacement ses données PA&S, d’améliorer la traçabilité des données et de réduire les coûts opérationnels et les temps de traitement.

Le département TEC-Q gère déjà le système d’alerte (EAS) de l’ESA et les applications de notification de problèmes internes (IPN), qui sont fournis à titre de service à tous les projets de l’ESA. Actuellement toutefois, chaque projet de l’ESA gère sa propre base de données de non-conformités, qui peut être adoptée par la direction concernée. Cela varie d’un projet à l’autre, en fonction des exigences d’autorisation, étant donné que certains projets sont soumis à des restrictions strictes en ce qui concerne l’accès à la base de données des non-conformités. La plateforme PASaaS effacera cette disparité et contribuera à maximiser l’assurance produit et la sécurité pour l’ensemble des missions de l’ESA.

Dans le cadre du projet PASaaS, il est prévu de vérifier et de valider chaque composant du système existant et les interfaces, et donc l’authentification et l’autorisation, la gestion de projets, ainsi que les modules de gestion des données et de l’arborescence des produits, d’IPN et d’alerte, de gestion des rapports de non-conformité, d’analyse des données et d’évaluation de la chaîne d’approvisionnement.

La plateforme PASaaS garantira l’interopérabilité des données pour les processus d’assurance produit actuels et futurs dans le cadre des missions spatiales, et permettra des échanges de données avec des outils tiers sur la base des normes industrielles actuelles, y compris l’échange de données par le biais du Model-Based System Engineering Hub (MBSE Hub), une infrastructure de partage et d’échange en cours de développement pour l’ESA, qui fait l’objet d’un autre projet également mené par RHEA. Ce hub s’appuiera sur l’ontologie du système spatial, mise au point sous l’égide du comité consultatif Model Based for System Engineering (MB4SE) et qui fixe une terminologie commune pour les projets spatiaux.

D’après Sam Gerené, responsable du domaine de compétence de RHEA pour la conception simultanée et la MBSE : « RHEA a l’habitude de travailler avec des systèmes très complexes et d’y appliquer ses méthodes de conception simultanée et d’ingénierie des systèmes basée sur les modèles. Nous avons en outre déjà collaboré à plusieurs projets connexes pour l’ESA, dans le but d’optimiser l’interopérabilité et la continuité numériques, tant au sein de l’Agence qu’avec des tiers. Nous sommes ravis de nous lancer dans ce projet et d’aider ainsi l’ESA à simplifier ses systèmes de PA&S pour qu’ils puissent être utilisés par tous les programmes de l’ESA, aujourd’hui et demain. »


Contact de RHEA Group pour la presse :  i.roels@rheagroup.com