Posted 2 février 2021 in Actualités, Espace, Sécurité.
  • Le Groupe RHEA a signé un contrat avec l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le but de mettre sur pied le Centre d’excellence en cybersécurité, lequel sera situé dans le Centre européen de sécurité et d’éducation spatiales (ESEC) à Redu, en Belgique.
  • RHEA et son consortium exécuteront le premier contrat de cinq ans visant à aider l’ESA à consolider ses activités liées à la cybersécurité pour tous les programmes spatiaux européens existants et à venir.

Le Groupe RHEA dirige l’équipe qui s’est vu attribuer un contrat de cinq ans par l’ESA dans le but de mettre sur pied le Centre d’excellence en cybersécurité à l’ESEC, situé à Redu, en Belgique, le carrefour des services de cybersécurité liés à l’espace de l’ESA. Le contrat a été signé le 21 décembre 2020.

Au cours de la réunion du Conseil ministériel Space 19+ de novembre 2019, l’ESA s’est engagée à fournir des activités de pointe en matière de cybersécurité en appui à l’ensemble des programmes spatiaux européens. Le nouveau Centre d’excellence en cybersécurité renforcera la capacité de l’ESA d’évaluer les cybermenaces actuelles et futures et d’y réagir. Il permettra à l’ESA d’adapter ses compétences en cybersécurité, de façonner le futur paysage de la sécurité et de mettre en œuvre des pratiques exemplaires au sein de l’Agence.

Le Centre d’excellence en cybersécurité servira d’institution centrale et de point de référence en matière de sécurité spatiale tant en Europe qu’à l’international; il sera l’un des principaux instruments utilisés pour accroître la cyber résilience de l’ESA et de l’industrie spatiale en général.

Le Centre fournira également des services à une vaste communauté d’utilisateurs à l’expérience et à la sophistication variées. Il permettra notamment aux utilisateurs de générer des résultats appropriés et proportionnels aux nombreux programmes et aux nombreuses missions dont l’ESA est responsable.

« RHEA collabore depuis six ans avec l’ESA à Redu, et nous sommes extrêmement heureux d’avoir obtenu cet important contrat stratégique, affirme André Sincennes, directeur général du Groupe RHEA. L’équipe expérimentée responsable du projet combine un savoir-faire et une expérience de pointe en ingénierie tant dans le secteur spatial que dans celui de la cybersécurité. Dans le cadre de ce contrat, l’équipe renforcera et intégrera davantage les cyberdéfenses à l’échelle de l’Agence et créera un arsenal fédéré qui s’articule autour du Centre d’excellence en cybersécurité et du Centre d’opérations de cybersécurité, pour lequel RHEA s’est vu attribuer un contrat de phase 1 plus tôt, en 2020. »

« Nous vivons dans un monde dominé par l’information, où presque chaque activité dépend d’une certaine façon de ressources spatiales, y compris les communications, les systèmes de positionnement, de navigation et de synchronisation ainsi que l’observation de la Terre et de l’espace; de telles technologies sont intimement liées aux infrastructures cybernétiques. Plusieurs projets de l’ESA fournissent des services essentiels à la société et contribuent à assurer la sécurité de celle-ci; la hausse des cybermenaces doit donc être prise très au sérieux. »

André conclut en ajoutant : « L’ESA a pour philosophie de s’associer avec des acteurs de l’industrie et de tirer profit de l’expertise et des compétences tirées de ses programmes de recherche et de développement technologique. Nous sommes d’avis que le savoir-faire acquis dans le Centre d’excellence en cybersécurité servira de modèle et fournira la technologie nécessaire aux centres nationaux pour les années à venir. »

Le Centre d’excellence en cybersécurité de l’ESA pourrait mener ses activités en association avec des initiatives de cybersécurité de la Commission européenne, comme le Centre européen et le Réseau de compétences en matière de cybersécurité, et communiquer avec d’importantes organisations de sécurité nationales et institutionnelles d’Europe.

Press contact: i.roels@rheagroup.com