Posted 17 août 2021 in Actualités, Sécurité.
  • Le Groupe RHEA a signé un accord-cadre avec l’Agence de l’Union européenne pour la cybersécurité (ENISA) pour la mise en œuvre d’un mécanisme ad hoc d’assistance à la cybersécurité dans le but d’aider les États membres de l’UE en cas d’incidents transfrontaliers ou de crises liés à la cybersécurité.
  • RHEA a obtenu son premier contrat dans le cadre de cet accord-cadre pour le lot 1, soit l’élaboration de lignes directrices concernant un mécanisme de cyberassistance, qui consistera à rédiger les lignes directrices pertinentes à l’intention de toutes les parties prenantes concernées.

Le Groupe RHEA a signé un accord-cadre avec l’ENISA pour la prestation de services de soutien relatifs au mécanisme ad hoc d’assistance à la cybersécurité.

L’ENISA met en œuvre un mécanisme opérationnel visant à fournir des conseils à tous les États membres et aux parties associées en ce qui concerne des cybermenaces précises, de même que pour aider à l’évaluation des incidents, faciliter leur prise en charge technique et soutenir les efforts de communication lorsque de tels événements se produisent. L’accord-cadre donne aux organisations sélectionnées la possibilité de soumissionner des lots de travaux individuels s’inscrivant dans la portée du cadre.

Fondée en 2004, l’ENISA joue un rôle clé dans l’élaboration de la cyberpolitique de l’UE. Sa mission a été renforcée par le règlement sur la cybersécurité de l’UE, entré en vigueur en 2019 et appliqué dans son intégralité dans l’ensemble de l’UE à partir de juin 2021. L’Agence a pour objectif d’aider à préparer l’Europe aux futures cybermenaces et à atteindre un niveau de cybersécurité commun à l’échelle du continent. Ses activités comprennent le partage des connaissances, le renforcement des capacités, la sensibilisation et la promotion de la confiance dans les produits, services et processus des technologies de l’information et de la communication en faisant appel à des systèmes de certification en cybersécurité.

RHEA s’est vu attribuer son premier contrat de l’accord-cadre pour le lot 1, qui consiste à élaborer des lignes directrices pour un mécanisme d’assistance à la cybersécurité. Ce contrat comprend la recherche et la préparation des lignes directrices en tenant compte des commentaires de l’ENISA et des parties prenantes.

« Le Groupe RHEA est ravi de travailler avec l’ENISA et de faire partie de cet important accord-cadre », déclare Pascal Rogiest, directeur général pour les institutions européennes de RHEA et administrateur délégué de RHEA System Luxembourg. La protection des réseaux et des systèmes d’information en Europe est considérée comme un objectif prioritaire pour que l’économie en ligne de l’UE demeure sûre et fonctionnelle. Négliger cet aspect pourrait avoir de lourdes conséquences pour tous les citoyens de l’UE, en plus de miner la confiance dans le secteur et les administrations publiques.

« Nous sommes également impatients de travailler plus étroitement avec nos sous-traitants, CS Services et Athens Technology Centre. Ensemble, nous formerons une équipe unique fournissant les services spécialisés nécessaires à cet accord-cadre. »

Personne-ressource pour les médias : i.roels@rheagroup.com