Posted 1 juin 2021 in Communications, Espace, Nouvelles, Sécurité.
  • Le Groupe RHEA se retrouve à la tête d’un consortium d’entreprises belges chargées d’exploiter un système de mise en commun et de partage des communications par satellite.
  • Conçue pour les utilisateurs de communications satellitaires ayant des besoins précis en matière de fiabilité, de disponibilité et de sécurité, la plateforme digitale sécurisée de mise en commun et de partage (Secure PSS Hub), qui repose sur le Newtec Dialog® de ST Engineering iDirect, comprendra une version haute sécurité et fiabilité du C-SDP SatADSL, un configurateur de mission novateur ainsi que des caractéristiques de sécurité ad hoc.
  • L’Agence spatiale européenne soutient ce projet dans le cadre de son effort de R&D visant à aider l’industrie à développer des interfaces agnostiques pour les systèmes de mise en commun et de partage auprès de son programme de recherche avancée en télécommunications (ARTES).

L’ESA a accordé à un consortium d’entreprises belges mené par RHEA, et comprenant SatADSL et ST Engineering iDirect, un contrat pour développer et exploiter un système amélioré de mise en commun et de partage des communications par satellite. La plateforme numérique à double usage, appelée Secure PSS Hub, comprendra un configurateur de mission novateur et une fonction de sécurité et de fiabilité « intégrée » afin de fournir à un vaste éventail d’utilisateurs un accès garanti et sécurisé aux communications satellitaires. Les services de mise en commun et de partage seront développés sur la plateforme Newtec Dialog® de ST Engineering iDirect, qui offrira des fonctions de sécurité renforcées. Une fois opérationnelle, l’équipe de sécurité de RHEA basée à Diegem et à Redu, en Belgique, ainsi que son partenaire SatADSL, basé à Bruxelles, qui exploitera commercialement la plateforme PSS résultante, seront en mesure d’offrir des services sécurisés de mise en commun et de partage à des utilisateurs partout dans le monde et de servir des clients institutionnels et gouvernementaux tout en assurant l’intégration des solutions de divers fournisseurs commerciaux de ressources de télécommunications par satellite.

La mise en commun et le partage des capacités de communications satellitaires de multiples entreprises de télécommunications par satellite de manière sécurisée représentent une solution de remplacement innovante et rentable permettant aux utilisateurs d’avoir accès à des services de communications sûrs. Cette solution peut s’avérer particulièrement bénéfique si ces services sont requis à court terme ou s’ils sont utilisés, par exemple, dans le cadre de communications entre des organismes gouvernementaux ou entre des gouvernements.

Le marché mondial des communications satellitaires devrait générer un revenu cumulatif de plus de 119 milliards de dollars de 2018 à 2025, pour une croissance annuelle de 2,4 % (Frost & Sullivan 2018). Cette performance découle des investissements réalisés par les exploitants de satellites existants dans des solutions diversifiées, parmi lesquelles les constellations de petits satellites, les satellites à haut débit et les infrastructures en aval.

Arne Matthyssen, directeur des solutions et de l’innovation du Groupe RHEA, affirme : « Ce contrat vient confirmer l’expertise et les compétences de RHEA et de ses partenaires en matière de solutions de sécurité. Les systèmes de mise en commun et de partage constituent des plateformes digitales révolutionnaires. Ils représentent de nouvelles solutions pour des services de télécommunications par satellite plus fiables, plus sûrs et plus faciles d’accès pour les utilisateurs institutionnels, gouvernementaux et commerciaux. De concert avec nos partenaires belges, nous verrons à définir les besoins précis des utilisateurs, à développer l’architecture des systèmes, à évaluer la performance des prototypes précoces et à préciser les défis technologiques relatifs à l’évolution à long terme du système. »

« Le nouveau système sécurisé de mise en commun et de partage renforcera la plateforme de prestation de services basée sur le cloud neXat de SatADSL, qui est actuellement indépendante de l’opérateur et de la technologie. SatADSL offre déjà depuis plusieurs années ses services d’agrégation de bande passante aux téléports satellites et aux marchés d’entreprise du monde entier. Travailler avec RHEA raffermira la sécurité de la plateforme et ouvrira donc la porte à des marchés gouvernementaux exigeants dans le monde entier », a déclaré Thierry Eltges, directeur général de SatADSL.

Koen Willems, responsable de la stratégie gouvernementale internationale chez ST Engineering iDirect, ajoute : « Outre ses taux de retour inégalés dans les réseaux à bande passante partagée, la plateforme Dialog est un système de communication polyvalent qui prend en charge les mises à niveau de fonctionnalité afin de maximiser les investissements en capital. Le développement du système de mise en commun et de partage sur la plateforme Dialog favorisera des communications efficaces, fiables, évolutives et sécurisées, ainsi que des capacités multiservices qui permettront aux utilisateurs gouvernementaux et d’intervention d’urgence d’accéder à une gamme d’applications critiques. »

Ce contrat fait partie de l’effort global R&D de l’ESA pour soutenir l’industrie dans le développement
d’interfaces agnostiques pour les systèmes de mise en commun et de partage, en visant des implémentations proches du marché qui seront acceptées par les opérateurs et les fournisseurs de services et de PSS commerciaux.


Personne-ressource pour les médias : i.roels@rheagroup.com

Press contact SatADSL: caroline.devos@satadsl.net

Press contact iDirect: jbettinger@idirect.net